Upcyclo.fr » Conseils de mode » Maroquinerie artisanale : qu’est ce qu’une maroquinerie artisanale ?

Maroquinerie artisanale : qu’est ce qu’une maroquinerie artisanale ?

La maroquinerie est une industrie de cuirs fins qui s’occupe de fabriquer des objets en cuir. Une maroquinerie peut aussi se montrer sous forme de boutique vendant des articles fabriqués avec du cuir fin. Il existe deux types de maroquineries : maroquinerie industrielle et maroquinerie artisanale. La maroquinerie industrielle produit ses articles à l’échelle nationale et à l’échelle internationale. En effet, cette production contient une ambition d’expansion commerciale dans le pays et pourquoi pas dans le monde. La maroquinerie artisanale fera le sujet de cet article avec de plus en plus de détails.

La maroquinerie artisanale :

La fabrication de la maroquinerie se fait par petites quantités et en petites séries limitées, car l’artisanat se fait à la main et non pas avec des machines industrielle. La maroquinerie reprend sa place ces dernières années après un long oubli causé par l’avènement industriel et technologique. Néanmoins, ce talon de confection est mis à jour par plusieurs défenseurs de cette tradition. L’artisanat du cuir fin est de plus en plus propagé dans les régions de France : Île-de-France, Poitou-Charentes et Aquitaine, Midi-Pyrénées, Rhône-Alpes, Centre, Pays de la Loire, … etc. Cette activité artisanale joue sur le sur-mesure qui attire la clientèle grâce à son originalité. Les articles qu’on peut trouver dans les maroquineries sont : Les sacs à mains, les porte-monnaie, les portefeuilles, les ceintures, des bijoux, des bracelets, des pochettes, …etc.

Les étapes de confection de maroquinerie artisanale :

Un confectionneur de maroquinerie doit être capable d’avoir des inspirations pour de nouveaux modèles originaux. Il peut adapter d’anciens modèles à la mode d’aujourd’hui en les personnalisant et en leurs donnant de nouvelles formes. Il doit aussi être capable de revisiter un modèle en cuir fin abîmé afin de lui redonner vie.

Par ailleurs, confectionner un produit de maroquinerie nécessite quelques étapes :

  • Découper le cuir fin en fonction de ce que votre création demande.
  • Colorier le cuir si cela est nécessaire. Tout dépend du modèle souhaité.
  • Rassembler les pièces de cuir afin de les solidariser en une pièce.

L’assemblage des pièces en cuir fin a deux manières différentes d’être :

  • La première manière : le piquage. Le piquage se fait à l’aide d’une machine à couture qui aide pour un assemblage rapide et précis de la pièce. L’avantage de cette option est que, la pièce peut durer une longue période sans être abîmée ou décousue grâce à régularité des points solidement cousus de la machine.
  • La deuxième manière : la couture Sellier. C’est la couture des pièces assemblées à la main. Il faut d’abord perforer le cuir à l’aide d’un greffier à roulette qui s’occupe de trouer le cuir. Ces trous permettront de coudre la pièce avec un file et une aiguille.

Up vers les autres articles :