Upcyclo.fr » Conseils administratifs » Montessori : quels sont les principes de cette méthode ?

Montessori : quels sont les principes de cette méthode ?

Montessori est une méthode, une philosophie et une manière d’éduquer les enfants en bas âge, inspirée de Maria Montessori, femme médecin d’Italie, dévouée à la cause des enfants. Il existe diverses manières d’apprendre et chaque enfant a son propre style d’apprentissage. De ce fait, cette méthode propose de s’adapter à chaque enfant, de ne pas le considérer comme un réceptacle qu’il convient de remplir.

D’aucuns jugent cette méthode trop permissive dans la mesure où elle laisse aux enfants l’entière liberté de choisir les activités de leur prédilection, et de s’y adonner le temps qu’ils voudront.

Quelles sont les bases de la pédagogie montessorienne ?

Il existe à travers le monde plus de 20 000 écoles montessoriennes et séduisent de plus en plus d’adeptes, et ce, un siècle après la création de la première école fondée par M. Montessori. Voici quelques-uns de ses principes :

  • la liberté : elle est essentielle dans la pédagogie mise au point par Maria Montessori. Quand ils sont en classe, les enfants ne sont pas “dressés” comme ils peuvent l’être dans le cadre d’autres pédagogies. Au contraire, ils jouissent d’une liberté totale pour choisir, avec leurs éducateurs, les activités qu’ils souhaitent et peuvent les faire autant qu’ils veulent. Ils peuvent également parler à voix basse et même se mouvoir dans la classe, tant que l’harmonie de cette dernière n’est pas perturbée.
  • l’autodiscipline : l’éducateur, dans cette pédagogie, ne fait pas figure de policier. Il n’est pas là pour arbitrer les faits et gestes des enfants, mais fait en sorte que les enfants repèrent eux-mêmes leurs erreurs. La finalité, d’ailleurs, n’est pas d’avoir de bonnes réponses ou de se faire corriger les mauvaises, mais de maîtriser et se perfectionner dans une activité donnée.
  • à chacun son rythme : la classe n’étant pas un bloc monolithique, chaque élève apprend à son rythme. Les éducateurs n’enferment jamais les enfants dans des étiquettes : “tu es lent”. Tant que l’enfant reste concentré et accomplit bien sa tâche, le respect du rythme y est religieusement respecté.
  • l’apprentissage personnalisé : certaines activités se font en groupe, mais on laisse aux enfants la latitude de se saisir individuellement des concepts pour un apprentissage optimal.

Quels sont les inconvénients de la pédagogie Montessori ?

Certains pédagogues critiquent vertement les écoles montessoriennes, les jugeant trop permissives et négligeant les principes de l’éducation mis en place par les autorités. Elles contribueraient, disent-ils, à créer des enfants-rois. En effet, s’ils disposent d’une liberté totale quant aux activités qu’ils peuvent faire, ils peuvent tout aussi décider de ne pas faire leurs devoirs ou de ne pas dormir, étant donné qu’on leur donne l’impression de faire absolument ce que bon leur semble.

Up vers les autres articles :